Skip to main content
Skip to main navigation
Skip to footer
Conférence Cerner / Grant Thornton

Par Chloé Van den Bussche
Publié le 21.02.2019

Le 30 janvier dernier, Cerner France a coorganisé avec Grant Thornton une conférence sur le thème : « L’hospitalisation à domicile : un outil indispensable pour les futurs territoires de santé mentale ? »

« Une personne sur cinq sera touchée dans sa vie par des troubles psychiatriques. » C’est en rappelant ainsi l’importance des soins en santé mentale que le Dr Rachel Bocher, psychiatre au CHU de Nantes, et le Dr Christian Muller, psychiatre à l’EPSM-AL Lille et Président de la Conférence Nationale des Présidents de CME/CHS, ont introduit cette journée thématique.

L’hospitalisation à domicile dans le domaine de la psychiatrie n’est pas un outil nouveau. Des expérimentations, des pratiques existent depuis de nombreuses années sur le territoire national. Cependant, des difficultés notamment réglementaires, financières, de recensement et d’évaluation, persistent et entravent son développement. En perspective de la nouvelle stratégie de transformation du système de santé "Ma Santé 2022" et notamment la mise en place des territoires de santé mentale, l’association de psychiatrie de la région Pays-de-Loire (ASREP) et la Conférence des Présidents de Commission Médicale d’Etablissement (CME) de Centres Hospitaliers Spécialisés (CHS) ont souhaité rassembler autour d'une même table les principaux acteurs impliqués dans ces travaux et réflexions, responsables institutionnels et médecins, directeurs d'établissements spécialisés et experts. Une journée d'étude riche en partage d'expériences et de retours du terrain, tant en France qu'à l'étranger, afin d'identifier les leviers d'action pour favoriser sa progression et sa diffusion.

 La journée a démarré avec une allocution de Raphaël Yven, Directeur de Cabinet à la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), qui a rappelé que l’offre de soins devait aujourd’hui être orientée vers les populations, avec deux enjeux majeurs :

  1. Organiser dans les territoires un meilleur accès aux soins et notamment aux soins spécialisés,
  2. Permettre aux patients d’être acteurs de leur parcours de santé.

 Harold Juillet, Directeur général de Cerner France, a parlé de l’importance de connecter le système de santé et de promouvoir une approche décloisonnée de l’offre de soins entre la ville et l’hôpital. « On arrive à une certaine maturité du numérique dans le domaine de la santé. Le système d’information peut être un levier pour la réflexion sur l’hospitalisation à domicile. » La responsabilité populationnelle est aujourd’hui au cœur de tous les débats : sortir de l’hôpital, s’ouvrir vers le domicile du patient et le cabinet du médecin, pour remettre le patient au centre des réflexions est un des enjeux majeurs des prochaines années.

Conférence Cerner / Grant Thornton

Harold Juillet, Directeur Général Cerner France, et Raphaël Yven, Directeur de Cabinet à la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS)

Les trois tables rondes ont été riches en échanges et réflexion globale autour de l’HAD. Anne-Marie Armanteras de Saxce, Présidente de commissions à la Haute Autorité de Santé, a exposé l’idée d’aller au-delà du projet de soins en travaillant sur un véritable projet de vie des patients. Elle a rappelé la nécessité de la prévention des nouvelles situations potentielles de parcours chronique, avec notamment la mise en œuvre d’un projet de sortie dès l’arrivée du patient.

Les intervenants ont souligné les bénéfices de l’HAD pour les patients, avec notamment une plus grande disponibilité de l’équipe de soins, une mobilité renforcée et plus de réactivité, ainsi qu’une diminution du taux d’occupation des lits et du taux de réadmission.

L’hospitalisation à domicile, au cœur du « virage inclusif » qui succède au « virage ambulatoire », axe central du projet de loi de modernisation de notre système de santé, est donc un outil indispensable qui complète l’offre de soins existante. Elle permet une meilleure coordination des acteurs de soins et participe à l’amélioration du parcours de santé des patients. « On parle beaucoup de révolution des soins, mais nous y sommes ! » a déclaré le Dr Christian Muller pour conclure cette journée riche en réflexion.