Skip to main content
Skip to main navigation
Skip to footer

Par Chloé Van den Bussche
Publié le 24.05.2018

Après un partenariat réussi entre l’école Centrale de Nantes et le CHU de Nantes l’année dernière, qui avait permis à 11 étudiants de participer au déploiement de Cerner Millennium® au sein du service de psychiatrie intra-hospitalière du CHU, un nouveau partenariat a eu lieu entre septembre 2017 et mars 2018. Pendant 7 mois, 14 étudiants centraliens ont élu résidence au sein du CHU de Nantes et ont travaillé main dans la main avec le personnel hospitalier pour concevoir un démonstrateur de Maison connectée pour la santé devant assurer :

  • une surveillance préventive continue de ses habitants grâce à des objets connectés capables de surveiller certains paramètres vitaux comme la tension, le poids, le rythme cardiaque, etc. et d’alerter si besoin le patient et/ou son médecin,
  • le suivi d’un patient en post-hospitalisation grâce à des kits mis à disposition du patient chez lui pour suivre les traitements et prévenir le médecin de l’évolution (positive ou négative) de l’état du patient.

Après avoir rencontré de nombreux professionnels de santé du CHU, ils ont décidé d’axer la maison connectée sur deux types de personnes : les personnes en post-hospitalisation (post-opératoire ou maladies à courte durée) et les personnes à risques (personnes âgées et personnes ayant ou ayant la possibilité d’avoir une maladie chronique).

En complément des kits d’objets connectés fournis par les entreprises partenaires du projet, les étudiants ont conçu eux-mêmes un certain nombre de capteurs installés dans la maison connectée : capteur de pression placé sous un tapis pour détecter une chute, détecteur de mouvement relié à un capteur de luminosité qui permet d’allumer un chemin lumineux pendant la nuit si la personne se lève pour limiter le risque de chute, capteurs permettant de relever des données sur l’atmosphère de l’habitat pour évaluer la qualité de l’air, la température et le taux d’humidité dans l’air, ou encore une balance et un tensiomètre connectés.

Les étudiants ont également créé un simulateur numérique avec une maison virtuelle en 3D dans lequel l’utilisateur déplace son personnage dans la maison et peut interagir avec les objets numériques implantés dans le jeu, de la même façon que dans le démonstrateur physique.

Pour mener à bien ce projet les étudiants ont dû prendre en compte des problématiques de taille, notamment en ce qui concerne la sécurisation des données. Ils ont réalisé une intelligence artificielle pour s’occuper de la gestion du traitement des données des deux simulateurs. Toutes les données collectées via les différents capteurs sont envoyées vers un hébergeur de données de santé fiable et sécurisé, puis analysées par une intelligence artificielle qui peut en tirer des conclusions et prévenir un changement de l’état de santé du patient en alertant le personnel médical.

La responsabilité populationnelle au cœur du projet

Pourquoi un tel projet ? Dans un contexte de vieillissement de la population et suite à l’apparition de maladies chroniques qui nécessitent des soins de longue durée, le défi de la prise en charge à distance et de l’autonomie des patients est plus que jamais une priorité. De nos jours, une équipe de soins peut prescrire des dispositifs médicaux permettant de suivre à distance le statut de santé d'un patient depuis le confort de son domicile. L'utilisation de ces dispositifs encourage les individus à gérer leur santé comme il leur convient. Le personnel soignant, quant à lui, reçoit en continu des informations vitales concernant l'état de santé du patient.

L’introduction d’outils innovants, comme l’Internet des objets, est une avancée prometteuse. L'expression « Internet des objets » décrit le réseau en développement constant d'applications, de dispositifs physiques, de vêtements, de véhicules, de bâtiments et d'autres « objets » pouvant être connectés, permettant la collecte, l'échange et l'utilisation de données. Dans le contexte de la santé, l'Internet des objets permet de prendre des décisions stratégiques plus éclairées en ce qui concerne la santé et les soins d'un patient.

Dans le cadre du projet de transformation digitale du CHU de Nantes, avec le déploiement de Cerner Millennium pour informatiser l’ensemble des activités de soins et de recherche, le projet Maison connectée pour la santé prend tout son sens.

Conférence Cerner / Grant Thornton - Les systèmes d’information dans le domaine de la santé : réussir son virage stratégique

Par Chloé Van den Bussche
28.06.2018
La révolution accélérée des nouvelles technologies dans le domaine de la santé conduit les décideurs hospitaliers à des choix d’investissements majeurs qui impacteront durablement leurs capacités d’agir. Le jeudi 14 juin 2018, Cerner a organisé conjointement avec Grant Thornton une journée de conférence qui a abordé les principaux thèmes de cette révolution en marche en partageant l’analyse d’un large panel de personnalités venues de milieux internationaux, hospitaliers publics et privés et d’experts institutionnels en charge de préparer la France à ce virage stratégique.

Lire l’article en entier

Quatre jours, plus de 500 participants et un European Collaboration Forum 2018 réussi !

Par Cerner Corporation
27.03.2018
Plus de 500 clients et collaborateurs ont participé au European Collaboration Forum 2018 (#ECF18) à Londres. Les journées étaient centrées sur les soins infirmiers, la gestion populationnelle et l’importance des soins centrés sur le patient.

Lire l’article en entier

Collaboration Forum 2017 JOURS 1 et 2

Par Chloé Van den Bussche
29.03.2017
La première journée du Collaboration Forum 2017 a démarré avec le discours de l’Accountable Care Organisation (ACO). Emil Peters, Vice-Président de Cerner Hors-US, a accueilli tous les participants et a laissé la parole à certains de nos plus récents clients, qui ont partagé leurs objectifs et leurs attentes pendant ce Forum.

Lire l’article en entier